Voyages

Un week-end à Granvalira

Hello ! 

Comme vous avez pu le voir sur Instagram, j'ai eu la chance d'être invitée par une agence de com' toulousaine, Ecran Total, pour découvrir l'hôtel Park Piolets, récemment rénové. Il se situe dans la station de Granvalira, une station que j'adoooore, si ce n'est ma préférée. J'ai toujours eu l'habitude de skier dans les Pyrénées (étant née à Toulouse puis ayant habité à Béziers/Montpellier), et je n'ai pas vraiment d'expérience dans les Alpes, mais d'après mes souvenirs de mes quelques fois là-bas, je peux vous dire que Granvalira peut rivaliser. Plus grande station des Pyrénées, elle offre plus de 200km de pistes (127 pistes exactement), 3 snowparks, de nombreuses activités (plus d'une vingtaine !), et accueille des évènements tels que la coupe du monde. Bref, vous l'aurez compris, il y a moyen de ne pas faire deux fois la même piste lors d'un weekend sur le domaine. Et en plus, les pistes sont hyper larges, et pour moi qui fais du snow et qui ai toujours peur de couper la route à quelqu'un qui vient de derrière, c'est un gros gros plus ! 

 

Arrivée et premier jour

J'ai été invitée à passer le week-end avec d'autres blogueurs/instagrameurs, principalement de Toulouse, et j'ai pu inviter une amie blogueuse : Seynabou. On est arrivés vendredi soir aux alentours de 21h, direction le buffet (on mourraaaait de faim, vraiment). On s'attendait au buffet typique espagnol, bien garni mais peu quali... et bien c'était tout le contraire. Je me suis ré-ga-lée (traduction : ex-plo-sé le bide). 

Le lendemain, réveil à 6h45 pour être au petit-déjeuner à 7h30 avec toute l'équipe. Dur, dur, dur, mais surexcitation ! Après un excellent petit-déj, direction le magasin de location de l'hôtel : on nous a fourni skis/snow, chaussures et casques. Ensuite, direction la navette de l'hôtel qui nous a conduits au pied du télécabine de Soldeu, situé à seulement quelques centaines de mètres. C'est facilement faisable à pied, mais avec le matériel (et les chaussures de ski pour les skieurs), on l'a pas trop senti (#flemme).. 

Alors c'était parti : à la découverte du domaine skiable. C'était sans compter sur ma bonne idée d'inviter miss catastrophe à ce week-end : Seynabou(let) est tombée et s'est blessée au genou (LOVE), alors direction le médecin pour un examen médical et une radio... Après toutes ces péripéties, direction le bar d'altitude le Clicquot Snow Club pour déguster le champagne Veuve Clicquot toute l'après-midi, avec de la bonne musique, à prendre des photos de tout de rien, de nous, et juste PROFITER. 

 

 

Après cette journée dans le graaaand froid (-10 toute la journée), direction l'hôtel pour se réchauffer et profiter de nos chambres. Puis rendez-vous au bar de l'hôtel, histoire de se retrouver autour d'un verre, avant de dîner au restaurant, en présence du directeur, Jordi, un homme si gentil et généreux. Je profite de cet article pour le remercier de tout ce qu'il a fait pour nous, pour que l'on puisse passer un week-end si exceptionnel. Certaines rencontres nous marquent, et celle-ci en fait partie. Tout comme Camille, que j'ai aussi eu la chance de rencontrer. Elle travaille à l'agence et nous a accompagnés pour ce week-end en Andorre. Notre "maman". Elle s'est si bien occupée de nous, et notamment de Seynabou suite à sa blessure. Une véritable évidence entre nous... alors merci à elle, pour tout.

 

Pour vous parler un peu plus de l'hôtel : il dispose de chambres "classiques" et de suites, décorées avec soin (bois, tissus, cuirs), et disposant d'un balcon ou d'une terrasse avec vue sur l'extérieur. Notre salle de bain était tout ce qu'il y a de plus pratique, et les rangements dans la chambre étaient amplement suffisants pour deux, pour quelques jours. On circulait facilement dans la chambre (malgré le bord** de Seynabou - elle avait ramené toute sa vie avec elle) et ça, au ski, c'est pas négligeable. 

Il dispose aussi d'un spa avec piscine intérieure et jacuzzi extérieur, d'un espace "massages et soins", ainsi que d'une salle de sport (avec vue sur les montagnes enneigées s'il vous plaît !). 

Tout est présent dans cet hôtel pour passer un séjour exceptionnel à Granvalira, vraiment. 

Deuxième et dernier jour

Pour clôturer ce week-end exceptionnel, on a eu la chance de profiter d'une des activités que l'hôtel propose : du mushing. Vous savez, les chiens de traîneau. Quand j'ai appris ça, j'étais comme une gosse. Et j'avais raison : c'était au-dessus de mes espérances, un moment dont je me souviendrai très longtemps. Je préfère vous laisser avec les images (et je vous ai déjà bombardés d'instastories le jour-même)... 

Vous l'aurez compris, ce week-end était un sans faute, grâce à l'organisation irréprochable (merci Camille, Romane, et toute l'équipe Ecran Total), et grâce à Jordi et l'équipe de son hôtel qui nous ont fait vivre un véritable rêve. On s'en souviendra très, très, très longtemps. 

N'hésitez pas si vous avez des questions sur l'hôtel ou sur la station, je me ferai un plaisir d'y répondre, comme toujours ! 

Belle soirée à vous, 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *